L'aventure intérieure

 Voyager pour écrire, écrire pour voyager... 

                                                                                        

                                                                                        "L'insaisissable m'a saisi" 

                                                                                                                         Henri Michaux

 

D'origine bretonne, Alain Durel nait en région parisienne, mais grandit dans le sud de la France, au bord d’une méditerranée qui ne cesse de l’inspirer. Homme de théâtre, il abandonne le métier d’acteur pour entreprendre de nombreux voyages, notamment en Egypte, en Inde et en Grèce. Fasciné aussi bien par les grands récits initiatiques de l’Antiquité que par la littérature celtique, sa quête l’entraîne sur les traces des visionnaires, mystiques ou artistes hallucinés qui révèlent, chacun à leur manière, le miracle de la vie.

De longues études en philosophie et en sciences humaines le conduisent jusqu’à sa thèse de Doctorat, publiée en 2004 sous le titre de L’empire des choses.

Après plusieurs essais et biographies (sur Nietzsche, Grégoire de Nysse, Charles de Foucauld, Dostoïevski) il s’oriente vers une forme originale de littérature, synthèse du carnet de voyage, de l’autobiographie et du traité de vie spirituelle.

La presqu’île interdite (Albin Michel, 2010, Prix des Journées du Livre Chrétien, réédité en poche en janvier 2014), Et Jésus marcha sur le Gange (François Bourin, 2012), L'archipel des saints (Albin Michel, 2014) et L'île au commencement du monde (Médiaspaul, 2016) témoignent d'une écriture où se conjuguent aventure et spiritualité.

En 2016, Alain Durel publie un ouvrage de spiritualité, Cultiver la joie, qui s'inspire des grandes traditions de l'Inde, de la Chine, de la Grèce, mais aussi de l'Evangile.

En 2017, Le Figaro, en partenariat avec les Presses de la Renaissance, lui commande deux ouvrages sur les grandes figures de la spiritualité chrétienne que sont  Grégoire de Nazianze et Jean Chrysostome, livres qui paraissent d'abord en kiosque, accompagnés d'un CD comportant des extraits lus par Michael Lonsdale.

2017 est aussi la date de parution de son premier recueil de poésie : EiTaï-Ji ou La montagne du silence, publié aux éditions L'enfance des arbres.

La même année voit l'aboutissement d'un projet éditorial mené en partenariat avec la maison d'édition bretonne Mouladurioù Hor Yezh : Kan an enez c'hlas / Le chant de l'île verte, un recueil de haïkus bilingues breton/français  acompagné de photos en noir en blanc prises par l'auteur lors d'un voyage en Irlande. 

 

Alain Durel a reçu en 2012 le titre d'ambassadeur interculturel du club l'UNESCO - Sorbonne décerné aux personnes "qui se consacrent à la création d'une culture de la paix et de l'interculturalité, transcendant les barrières raciales, nationales et religieuses".

Plus d'infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Durel

 

***

"Pour aimer, encore faut-il connaître. De nombreux intellectuels, universitaires, hommes et femmes de lettres, je ne mentionnerai ici que feu Jacqueline de Romilly, artistes et tant d’autres ont servi de passeur entre nos deux cultures. Aussi, suis-je convaincu qu’Alain Durel fait partie de ces personnes qui, avec talent, courage et engagement, participent du rayonnement de l’hellénisme".

Allocution de Son Eminence le Métropolite de France, Monseigneur Emmanuel, prononcée à l'ambassade de Grèce le 30 septembre 2014.